Lifestyle

Agenda : Un goût d’Afrique à Paris

Par  | 

Cette année, l’Afrique est à l’honneur dans de nombreuses manifestations à Paris, alors, si tu es de passage dans la capitale, pourquoi ne pas y faire un petit saut ? Je reviens d’une petite semaine à Paris (ou dirais-je d’une escale en Afrique à Paris) et je te raconte un peu de mon voyage.

Commençons par une petite halte aux Galeries Lafayette ; un endroit si cher à la communauté africaine… Surtout si tu as une maman africaine, tu dois savoir de quoi je parle. S’y déroule en ce moment, et pour trois mois (du 27 mars au 25 juin 2017), un événement intitulé Africa Now, et ce dans toute la France. Ils y exposent et vendent des collections et des produits inspirés par l’Afrique. Durant cette période, ils organisent de nombreuses animations, notamment des « talks » autour du luxe, de la jeunesse et de la croissance en Afrique, auxquels j’ai participé. Une occasion d’échanger avec des invités travaillant dans plusieurs secteurs d’activités en Afrique (politique, mode, cinéma, e-commerce, télévision…). Des échanges riches et très intéressants sur la vivacité de l’économie africaine. Ils mettent en avant les opportunités multiples d’investissement sur le continent, possibles uniquement avec des échanges commerciaux basés sur le respect (prix, droit d’auteur…), l’apprentissage des codes, et en mettant l’accent sur l’importance d’offrir des produits ou services sur mesure en fonction des pays visés. On pourrait finalement résumer cela par le b.a.-ba du commerce, qui consiste à s’intéresser véritablement à ses clients et à leurs besoins réels car, comme l’a souligné l’une des intervenantes, celui qui ne s’adapte pas, l’Afrique ne l’attend pas. Une autre chose qui m’a marquée a été le discours autour de la résilience, où beaucoup d’intervenants ont pris le parti de faire de leurs difficultés une opportunité de croissance, de développer un nouveau business, notamment la société Jumia, leader du e-commerce en Afrique. Tout comme la fermeture des frontières en Europe était finalement une opportunité pour consommer local, notamment dans l’industrie du luxe, des produits sur mesure plus en phase avec le climat, la morphologie des habitants du pays, le savoir-faire local et dans l’esprit de la jeunesse d’aujourd’hui, fière de son patrimoine et de ses origines.

Talk Galeries Lafayette

Talk Galeries Lafayette

Durant cette semaine, j’en ai aussi profité pour faire un saut à l’exposition Afriques Capitales à La Villette, dans laquelle tu peux voir des œuvres d’artistes très cotés, comme Pascale-Marthine Tayou ou William Kentridge et bien d’autres. Et non loin, à 15 minutes en voiture, je suis allée manger un bon ndolé et du soya (spécialités camerounaises) au Coq Noir.

Pume Bilex

L6MAG -Pume-Bilex

Pour continuer ce voyage en Afrique au cœur de Paris, j’ai acheté (à 20 €) le City Guide Little Africa qui répertorie plein de bonnes adresses de shopping, de restaurants, de quartiers ou rues à visiter. Il m’a fait découvrir la jolie galerie de Carole Kvasnevski dans le XVIIe, très contemporaine, qui change régulièrement de collection et propose des ateliers d’art pour les grands et les petits.

Little Africa

L6MAG – Little Africa

Galerie Carole Kvasnevski

L6MAG – Galerie Carole Kvasnevski

Voilà ! J’espère que ces quelques lignes t’ont donné envie de découvrir un peu plus la culture africaine et, ce, non loin de chez toi.

Tu dois te connecter pour nous laisser un petit mot Login

Donne-nous ton avis

Pin It on Pinterest