Conseils beauté

Comment faire l’autopalpation du sein?

Par  | 

En ce mois d’octobre rose, c’était l’occasion de parler de la prévention du cancer du sein. Alors voici nos quelques conseils pour t’aider à effectuer les gestes d’autopalpation à la maison et, ainsi, prévenir la maladie.

L’autopalpation des seins, késako ?

L’autopalpation est un ensemble de gestes simples qui t’aident à repérer des changements anormaux au niveau de tes seins. À un stade précoce, un cancer peut y évoluer discrètement, sans troubles ni symptômes apparents. C’est la raison pour laquelle tu dois les surveiller régulièrement et consciencieusement.

Bien entendu, l’auto-examen des seins ne remplace pas une consultation chez un spécialiste. Ce dernier est la seule personne qui pourra te conseiller sur la nature des examens de dépistage complémentaires à effectuer. Sache qu’il est nécessaire de consulter au moins une fois par année et, si tu as le moindre doute, prends rendez-vous immédiatement.

À quel moment dois-je pratiquer l’autopalpation ?

Passé l’âge de 20 ans, l’autopalpation doit être effectuée tous les mois, environ 7 à 10 jours à compter de la fin de tes règles. Les femmes ménopausées, quant à elles, doivent surveiller leurs seins à chaque début de mois.

Tu dois rester vigilante sur certains facteurs de risque comme le surpoids, les prédispositions génétiques au cancer, l’âge, les effets des hormones, la consommation de tabac et d’alcool.

L’auto-examen de seins : Les gestes à faire

La palpation verticale : Le bras levé, palpe le sein droit en utilisant les trois doigts de ta main gauche posés bien à plat. Fais-en de même avec tes doigts de la main droite pour ton sein gauche. Commence l’examen à partir du haut de l’aisselle, en progressant du haut vers le bas et en pressant soigneusement chaque centimètre carré des zones mammaires.

La palpation circulaire : Le bras levé, fais tourner en spirale trois doigts sur tes seins.

Les signes à surveiller

L’inspection visuelle des seins : Debout devant une glace, les mains sur les hanches ou les bras le long du corps, observe tes seins de face ou de profil. Fais de même avec les bras au-dessus de la tête. Puis presse tes mamelons pour t’assurer qu’aucun liquide ne s’écoule. La présence de crevasses, de plis anormaux ou de peaux qui pèlent au niveau des seins sont des signes à prendre au sérieux. Tu dois en informer ton médecin le plus tôt possible.

La présence de grosseurs à la palpation : Toute sensation de boule, de grosseur ou de douleur sous l’aisselle doit aussi être signalée.

 

Voilà ! J’espère que ces gestes feront désormais partie de ta routine mensuelle. N’oublie pas que c’est vraiment important !

Tu dois te connecter pour nous laisser un petit mot Login

Donne-nous ton avis

Pin It on Pinterest