Interview

Interview de Ruby la comédienne

Par  | 

Aujourd’hui, je suis super contente de te présenter Ruby ! Son talent ? Réussir à faire rire les gens en moins de deux minutes. Ruby, c’est une comédienne humoriste de 23 ans, metteuse en scène, qui a plus de 158 370 followers et 21 362 abonnés.

Pour te faire une idée, voici 2 vidéos, dont la fameuse « On ne quitte pas une camerounaise comme ça » qui a fait plus de 4 millions de vues :

Nouveau sketch: certaines mères ne frappent jamais leur enfant mais par contre elle frappe ton cerveau avec les insultes

Instagram: Ruby comédienne
Snap: Ruby-union

Posté par Ruby comédienne sur vendredi 6 novembre 2015

Nouveau sketch: On ne quitte pas une camerounaise comme ça lol
Instagram: Ruby_comédienne
Snapchat : Ruby-union

Posté par Ruby comédienne sur mardi 7 juillet 2015

Beaucoup de gens t’ont déjà vue mais ne te connaissent pas vraiment… Ruby, est-ce que c’est ton vrai nom ?

Non, je m’appelle Yvonne Akono, j’ai choisi Ruby car j’adore ce prénom.

Comment as-tu commencé tes vidéos ?

Avec des amis, nous avons lancé Collocation entre filles et je voulais simplement meubler, entre deux épisodes, un peu le contenu de ma page Facebook. J’ai commencé à faire des petites vidéos et je me suis aperçu que cela plaisait, donc j’ai continué. Ce qui est bizarre, c’est que je ne me trouve même pas drôle, mais bon…

Où trouves-tu ton inspiration ?

Dans la vie quotidienne, un peu partout. La plupart de mes vidéos sont faites spontanément. Dès que l’inspiration vient, j’enregistre. Il m’arrive de refaire une scène quand le décor ne joue pas, mais c’est tout.

Collocation entre filles, c’est quoi ?

C’est une série Web humoristique qui raconte le quotidien de plusieurs filles. La première saison était plutôt 100 % afro et la deuxième, multiculturelle, plus cosmopolite.

Il y a une grande polémique actuellement aux USA ; est-ce facile de travailler dans le milieu du cinéma en France ?

Non, ce n’est pas facile, j’ai fait plusieurs castings et on me proposait souvent les mêmes rôles : la prostituée, la femme de ménage… C’est pour ça, d’ailleurs, que j’ai voulu créer ma propre série pour distribuer les rôles comme je le voulais et jouer ce dont j’avais envie.

As-tu trouvé facilement des sponsors ?

Non, on a tout financé nous-mêmes, c’est très compliqué. Même si nous avons été suivis par des centaines de milliers de personnes, c’est difficile de trouver du financement, que ce soit dans notre communauté ou en dehors. Bon, il y a quand même des signes encourageants, comme quand on a été 5e sur 300 lors d’un concours organisé par Jamel Debbouze. D’ailleurs, pour la troisième saison, nous sommes en train de chercher des sponsors pour pouvoir développer le concept comme nous le souhaitons.

Cette notoriété sur les réseaux sociaux, qu’est-ce que cela t’apporte ?

On me reconnaît dans la rue, j’ai des propositions pour faire des stand-up, etc. Mais, comme je suis un peu timide et perfectionniste, je ne sais pas si je suis prête à me lancer. Enfin, si les propositions continuent, je vais sérieusement réfléchir à la question…

Tes projets pour 2016 ?

J’en ai plein, dont une surprise… Promis, je vous communiquerai ça au fur à mesure sur ma page Facebook, que tu peux retrouver ici.

 

Je t’invite à aller visiter sa chaine youtube pour découvrir, si ce n’est pas encore fait, sa web série : colocation entre filles. Merci Ruby, et à bientôt.

Tu dois te connecter pour nous laisser un petit mot Login

Donne-nous ton avis

Pin It on Pinterest