Conseils Capillaires

On opte pour la coloration végétale

Par  | 

Tu es une adepte des colorations, mais tu sens que tes cheveux sont mis à rude épreuve à chaque nouvelle tentative ? Ils sont fragiles, ternes et cassants ? Alors, la coloration végétale devrait te plaire. Le but : colorer et chouchouter ses cheveux dans une démarche plus naturelle et éthique. Ça te dit ? Alors, je t’invite à lire la suite de l’article…

 

Pourquoi choisir une coloration végétale ?

Pourquoi choisir une coloration végétale ?

Viki2103stock / 123RF

Tout d’abord, la coloration végétale n’agresse pas tes cheveux, car elle est dépourvue de produits chimiques. Tes cheveux vont être colorés grâce à des pigments naturels extraits de différentes plantes, qui adhèrent particulièrement bien à la kératine du cheveu. La couleur végétale n’affecte donc absolument pas la structure de ton cheveu, tu peux même la voir comme un soin !

Avec cette méthode, la coloration ne s’infiltre pas à l’intérieur de la fibre, comme c’est le cas avec les colorations chimiques, mais elle va plutôt venir l’enrober, limitant ainsi l’agression. Si tu passes au végétal, il faudra stopper tes shampooings et soins « industriels », c’est la base si tu te diriges vers une démarche plus éco friendly et naturelle.

Les avantages de la coloration végétale :
  • totalement inoffensive pour tes cheveux ;
  • cheveux plus épais et résistants ;
  • augmentation du volume et brillance accrue ;
  • peut être utilisé sur une coloration chimique déjà existante ;
  • peu d’impact écologique et 100 % biodégradable ;
  • bonne longévité (elle peut dépendre de l’entretien et du type de cheveux) ;
  • tu peux teindre uniquement tes racines ;
  • peut être utilisé pendant la grossesse :
  • pas d’effet racine trop prononcé.
Les désavantages de la coloration végétale :
  • résultats variables, car la coloration végétale dépend du pH et de la couleur d’origine, le mieux est de faire un test sur une mèche au préalable ;
  • possibles allergies ;
  • impossible de décolorer ou d’éclaircir ;
  • temps de pose plus long (voire doublé) ;
  • parfois plus difficile de recouvrir les cheveux blancs.

La coloration végétale comment ça marche ?

Si tu es une habituée des colorations « classiques », les étapes du passage au végétal restent très similaires.

Dans un salon :

Pour préparer la coloration, le coloriste va faire du sur-mesure, avec un mélange de henné (il en existe une multitude de sortes) et d’autres poudres, telles que l’hibiscus, le brou de noix, le garance, l’indigo, ou encore le camellia, pour obtenir la teinte désirée. Exit l’odeur nauséabonde qui pique le nez et bonjour à l’odeur plus neutre. Une fois l’application réalisée des racines aux pointes, tu devras poser sous un casque diffusant de la vapeur d’eau ou un casque de chaleur. Il faut noter que le temps de pose est environ deux fois plus long que pour une coloration chimique. Ensuite, les étapes du rinçage, des soins et de la coupe restent identiques !

À la maison :

Si tu décides d’essayer à la maison, je te recommande les sites spécialisés comme Aroma-zone, proposant tout un nuancier pour te permettre de réaliser le mélange le plus juste. Il existe également des kits de coloration de bonne qualité dans les magasins spécialisés. Tu devras mélanger la poudre avec de l’eau chaude puis l’appliquer sur l’ensemble de ta chevelure, tout est indiqué dans la marche à suivre. Voici quelques marques 100 % végétales :

  • Lagona ;
  • Terre de couleur ;
  • Khadi ;
  • Aroma-zone ;
  • Marcapar ;
  • Centifolia.

Applique la préparation sur des cheveux propres et secs/humides, c’est au choix.

Dans les deux cas, il est préférable d’attendre vingt-quatre heures ou plus avant de réaliser un shampooing, afin de permettre à la coloration d’adhérer correctement. De plus, le véritable rendu apparaître à partir du troisième jour ; il faudra donc être patiente pour voir le résultat final.

Lire attentivement les étiquettes

C’est un peu comme pour tous, mais pour savoir si le produit et 100 % végétal et naturel, il faudra d’abord décrypter l’étiquette. La coloration végétale doit uniquement être composée de plantes ou d’extraits de plantes. Les appellations doivent apparaître en latin, elles sont donc facilement reconnaissables. Certains produits contiendront en plus de la propriété tinctoriale, des extraits de plantes pour soigner tes cheveux en profondeur, comme l’alma ou le shikakai, des poudres très utilisées dans l’ayurveda.

En revanche, si la liste des ingrédients contient des dénominations telles que : disperse/basic/HC avec un numéro, eau oxygénée, parabène, paraphénylène diamine (PPD), polyéthylène glycol (PEG), ammoniaque ou des noms se terminant par — benzène, — phénol, mieux vaut passer ton tour, car celle coloration n’est pas totalement végétale.

J’espère que cet article aura pu t’être utile. Si tu es intéressée pour en savoir plus sur les différentes poudres colorantes, n’hésite pas à nous le faire savoir en commentaire !

Tu dois te connecter pour nous laisser un petit mot Login

Donne-nous ton avis

Pin It on Pinterest