Conseils beauté

Comment bien appliquer ton parfum ?

Par  | 

La note de fond, c’est l’alchimie qui se produit entre le parfum et ta peau ; une subtilité olfactive propre à chacune d’entre nous, qui fait partie de notre identité. Afin de laisser un sillage agréable tout en préservant les narines des gens qui t’entourent, voici quelques conseils clés…

Comment choisir ton parfum ?

Dans un premier temps, il te faut identifier tes préférences olfactives. Es-tu plutôt attirée par les odeurs sucrées, fleuries, cuivrées, boisées… ? Ensuite, vient le choix de l’intensité du parfum que tu recherches. Par exemple, en hiver, on apprécie davantage des fragrances avec du caractère et de la puissance. Alors qu’en été, on préfère la légèreté d’une eau de toilette, voire d’une brume parfumée, plus rafraîchissante ! Voici les trois grandes catégories :

Parfum (extrait de parfum) : La senteur est soutenue et généreuse. Sa forte concentration lui procure une longue tenue.

Eau de parfum : Idéale pour le quotidien, l’eau de parfum est légère et délicate. Dans l’intensité, tu peux retrouver une équivalence avec les parfums solides.

Eau de toilette : Très discrète, elle est parfaite comme premier parfum ou quand on apprécie la subtilité.

Tu l’auras deviné, pour savoir si la fragrance te convient, mieux vaut la tester au préalable, au moins pendant une journée complète, et de préférence directement sur ta peau. Le parfum évolue en trois phases dans le temps :

1er Notes de tête : Ce sont celles qui te poussent à l’achat ! Très légères, volatiles et éphémères, elles forment l’odeur que tu vas sentir au premier instant. Exemple : les agrumes.

2ème Notes de cœur : Elles vont créer ton coup de cœur ! C’est la senteur qui t’accompagnera durant toute la journée. Exemples : les fruits, les fleurs…

3ème Notes de fond : Ce sont elles qui vont te fidéliser, elles sont l’identité même du parfum avec leur force et leur puissance, l’odeur va durer plusieurs jours. Exemples : musc, épices, le bois de santal…

Comment l’appliquer ?

Privilégie les points de pulsation, qui sont de véritables révélateurs d’odeur. Place ton parfum là où la chaleur est la plus présente comme, par exemple, à l’intérieur des poignets et des coudes, le creux du cou, le décolleté, derrière les oreilles, la nuque, etc. Surtout ne frotte pas le parfum entre tes poignets mais laisse-le s’évaporer délicatement.

Il peut arriver qu’après plusieurs années à porter la même fragrance, ton nez arrive à saturation. Dans ces cas-là, on a la fâcheuse tendance à en mettre plus. Mon conseil : Mieux vaut en changer, pour y revenir plus tard et savoir l’apprécier !

Pour la tenue, c’est comment ?

Sur la peau

Il faut savoir qu’une peau sèche ne conserve pas l’odeur, a contrario d’une peau grasse. Pour une tenue optimale, et pas que, je te conseille de t’hydrater. Mais attention ! Évite l’accumulation de senteurs en tous genres ; entre ton gel douche à la fraise, ta crème hydratante à la vanille et ton parfum aux notes musquées, ça peut faire un peu too much ! Essayons d’adopter une certaine « cohérence olfactive ».

Comme alternative, tu peux utiliser des produits associés et de la même gamme que ton parfum (crème hydratante, déodorant, huile…).

Sur les fibres naturelles

Les fibres naturelles telles que le coton, le lin ou la laine conservent parfaitement la fragrance (la note de tête), tu peux la vaporiser sur un foulard ou une écharpe, par exemple. Quant aux matières synthétiques, l’odeur y est intense mais très éphémère, elles ne sont donc pas à privilégier.

Pour ne pas faire de tache sur tes textiles, évite le contact direct ! Vaporise un nuage de ton parfum en l’air et saute dedans avec élégance ; la classe assurée !

Sur les cheveux

Tes cheveux peuvent s’avérer être une bonne alternative. Le sébum et la densité de tes fibres capillaires emprisonneront le parfum. Dans le commerce, tu peux également en retrouver spécialement conçus pour les cheveux.

Taches, parfum et rayons U.V. ?

Je ne vais pas radoter sur des choses que tu connais sans doute déjà. Bien que les formules aient évolué, parfum et soleil ne font pas vraiment bon ménage. Pour éviter les taches éventuelles sur tes habits ou sur ta peau, par précaution, demande-toi si le parfum t’est vraiment indispensable pour aller à la plage alors que le thermomètre affiche 35 °C ? Je pense que tu auras trouvé la réponse !

Pour compenser, la plupart des marques proposent des versions « été », à la composition plus légère. Tu les retrouves sous différentes appellations : Eau d’été, Eau fraîche, Eau légère…

Comment le conserver ?

À l’abri des rayons U.V., dans un environnement sec. Privilégie ta chambre à coucher plutôt que ta salle de bains.

Une fois ton parfum ouvert, tu peux le conserver environ cinq ans ; après, l’odeur se modifie (pas forcément dans le bon sens). Avant ce délai, il se peut qu’il change de couleur ; pas d’inquiétude, c’est normal, et ça n’a pas de conséquence sur sa qualité !

Petit mot de la fin : Mon petit plaisir personnel, et purement égoïste, c’est une petite larme de parfum avant d’aller me coucher, un peu à la Marylin Monroe… Tu vois le genre ?

Tu dois te connecter pour nous laisser un petit mot Login

Donne-nous ton avis

Pin It on Pinterest