Conseils Capillaires

No Poo : se laver les cheveux sans shampoing

Par  | 

Silicone, thicone, thiconol… Le divorce est prononcé, exit de ma salle de bains ! C’est décidé, je n’utilise plus de shampoing. Attention, plus de produits chimiques pour laver ma belle chevelure, cela n’est pas synonyme de cheveux gras non plus ! Aujourd’hui, je saute le pas pour un nouveau challenge, une nouvelle routine en mode No Poo.

D’où me vient cette idée ? No Poo, c’est l’abréviation de no shampoo en anglais, « sans shampoing » en français. Ah ! « Le pourquoi du comment ? » me diras-tu… C’est un mouvement né aux États-Unis qui a traversé l’Atlantique. L’idéologie en résumé : Non aux produits chimiques pour les cheveux, non au silicone. En effet, nombreux shampoings sur le marché sont remplis de tensioactifs, substance nocive irritante pour la peau, les cheveux et le cuir chevelu.

La méthode

La méthode nous vient de l’ingénieuse Lorraine Massey, une coiffeuse new-yorkaise. Elle a écrit un livre au nom évocateur, Curly Girl, qui te donnera de précieux conseils et secrets pour soigner les cheveux bouclés, frisés ou crépus. Si tu es curieuse, je te le recommande vivement, il est disponible sur Amazon en anglais. Si une lecture dans la langue Shakespeare ne te tente pas, nous allons ensemble décortiquer ce concept…

Le principe de base est simple, tu n’utilises plus de shampoing mais, en pratique, cela demande de la rigueur et de la motivation. Bon, tu l’auras compris, cela n’a rien à voir avec arrêter de se laver les cheveux. Tu peux choisir l’option « après-shampoing », bien plus doux que le shampoing. En plus de sa fonction démêlante ou réparatrice, il aurait la capacité de nettoyer les cheveux efficacement. Attention, pas n’importe lequel ! Il faut qu’il ne contienne aucune trace de silicone et de ses dérivés, comme par exemple thicone, thiconol, siloxane, silane. On connaît maintenant les fruits interdits, mais alors, que doit-il impérativement contenir ? Roulement de tambour…

Il faut :

  • Des émollients : beurre de karité, huile végétale, huile d’olive, etc.
  • Des protéines : comme, tout bêtement, des protéines de blé ou de soja.
  • Des humectants : panthenol, glycérine végétale, etc.
  • Des hydratants : acides aminés, aloe vera, etc.

Par contre, si tu ne jures que par le naturel, voilà différentes façons de se laver les cheveux avec des produits biologiques et naturels.

Sélectionne ton ou tes personnage(s)

  • African Touch
  • Asian Touch
  • European Touch
  • Indian Touch
  • Hispanic Touch
  • Oriental Touch

Le bissap

Hibiscus

Photonewman / 123RF

Son nom scientifique est hibiscus sabdariffa ; en wolof, ça donne bissap et, en arabe, karkandji, carcadet. Sous la forme de jus, cette délicieuse boisson a su conquérir un grand nombre d'Africains.

Qu’en est-il de son utilisation comme soins capillaires ? Encore un peu timide, cette plante fait gentiment mais sûrement son chemin sur le marché des shampoings naturels. Les propriétés de l'hibiscus sont multiples… Il possède notamment des vertus antioxydantes, exfoliantes, tonifiantes et hydratantes. Tout ça dans une minuscule fleur ?! Oui, oui, c'est possible ! Il suffit de faire bouillir les feuilles de bissap et de rajouter du beurre de karité pur.

La poudre de racine d'Iris

Iris

Paylessimages / 123RF

 

Parfum enivrant, doux et fin, la fleur d'iris saura te surprendre. En effet, les racines de cette plante, écrasées, peuvent être à la fois un exfoliant, un fixateur de parfum, un déodorant, un agent blanchissant pour les dents, qui plus est, non agressif. Dernier emploi, et pas des moindres, cette poudre peut aussi te servir de shampoing sec pour les cheveux.

Waouh ! Avec cette longue description, tu me diras : "Mais comment se fait-il qu’elle n’est pas encore dans mon placard ? C’est sans doute une nouveauté !" Pourtant, son utilisation ne date pas d'hier puisque, déjà au xviie siècle les Asiatiques avaient l'habitude de l'utiliser comme soin du visage et des cheveux. Pour la petite histoire, étymologiquement, iris vient du mot grec iridos, qui signifie « messagère des dieux »; si ce n'est pas un signe de la Providence, je me demande ce que c'est…

La farine de pois chiche

Farine de bois chiche

Zkruger / 123RF

Vous aimez le houmous ? Non, je plaisante ! Vous allez adorer le shampoing à la farine de pois chiche, qui se consomme sous une tout autre forme. La fameuse recette contient des saponines, molécules ayant un pouvoir détergent. Tu pourras ainsi te laver les cheveux avec cette merveilleuse poudre. Je te parle à toi, amoureuse du naturel. Il s'agit d'une intelligente copie du shampoing traditionnel, qui saura donner légèreté et douceur.

Le Shikakai

Shikakai

Phittavas / 123RF

La poudre magique de shikakai nous vient d'Inde. Embellisseur capillaire, il signifie « fruit pour les cheveux » en hindi. Cette poudre saura redonner éclat, brillance et douceur à tes cheveux. En plus de cela, certains s'accordent à dire qu'elle aurait la capacité de stimuler la pousse des cheveux. Quoi de plus sympa que de prendre soin de ses cheveux et de les voir pousser plus vite ?

Le quillaja saponaria

Quillaja saponaria

Compuinfoto / 123RF

Une fois son écorce moulue, on renomme cette poudre bois de Panama, souvent utilisé comme savon en raison de la teneur en saponine. Elle a été longtemps employée par les Indiens d'Amazonie, qui lui reconnaissaient des propriétés nettoyantes et purifiantes pour le cuir chevelu. Si tu as des cheveux à tendance grasse, ou tu veux soigner ton cuir chevelu, alors ce shampoing est pour toi !

Le rhassoul

Le rhassoul

Kazmulka

Le rhassoul, (ou ghassoul, tout dépend des prononciations) est une argile minérale utilisée par les femmes orientales. Elle est extraite de gisement en bordure du Moyen Atlas, au Maroc ; un produit incontournable qui fait partie intégrante de la culture du Maroc, au même titre que le hammam, le savon noir, le gant kessa… Le rhassoul peut être utilisé autant pour le visage sous forme de masque, de cataplasme pour le corps, mais aussi pour les cheveux, et c'est ce qui nous intéresse.

Cette poudre est donc réputée pour ses vertus nettoyantes et son action sur la régulation du sébum. Eh oui ! Grâce à un processus physique et non chimique, la pâte de rhassoul protège la peau et le cheveu, de même qu'il absorbe les impuretés, les graisses, telle une éponge. Après le lavage, tes cheveux seront à nouveaux soyeux, pleins de vitalité, chatoyant, et tu pourras, si l'envie te dit, après plusieurs mois d'exercice, feindre la pub : « L’O… parce que je le vaux b… »

Blogueuse | 24 ans | Suisse | Bien-être

Un signe distinctif ? Un piercing au nez
Un éternel indémodable ? Ma veste en jeans Levis
Ton geste beauté indispensable ? Le mascara pour avoir un regard qui tue

5 Comments

  1. lys

    7 juillet 2015 à 17 h 51 min

    Bonjour Aurélie.
    Je voudrais juste savoir si la solution conseillée pouvait faire des mousses.

  2. Pingback: No Poo – Rhassoul et Poudre de Brahmi | cosmetinelle

  3. Aurélie

    11 juillet 2015 à 19 h 24 min

    Hello Lys! J’espère que tu vas bien en ces temps ensoleillés. Alors oui c’est normal que ça ne mousse pas. Généralement ça fait une patte. Si tu as décidé de sauter le pas et choisis parmi les nombreuses alternatives que je propose et tu trouveras pas mal de tutoriaux sur le net ! Bonne chance

  4. Pingback: Le shikakai, le secret des cheveux soyeux | L6MAG

  5. Pingback: Part. 2 : Dictionnaire d’une nappy qui se respecte | L6MAG

Tu dois te connecter pour nous laisser un petit mot Login

Donne-nous ton avis

Pin It on Pinterest