Nutrition

Comment mincir après bébé ?

Par  | 

L’après grossesse se prépare pendant la grossesse. Nombreuses sont celles qui profitent de cette période de plénitude pour s’adonner à de nombreux excès, mais, lorsque vous êtes enceinte, les apports alimentaires doivent assurer le développement normal de l’enfant. Au-delà, vous stockez pour votre propre compte.

Vous êtes en surpoids au moment de démarrer votre grossesse et votre propre mère a pris du poids avec ses grossesses… Soyez vigilante, car l’hérédité est là.

Dès le quatrième mois de la grossesse, évitez de prendre plus de 2 kg par mois. Une prise moyenne de 10 à 15 kg au total semble raisonnable ; au-delà, les risques de surcharge pondérale ultérieure ne sont plus négligeables.

Manger équilibré et personnalisez vos repas en ciblant les carences spécifiques à la grossesse.

Il faut assurer une couverture optimale en fer, en folates (vitamine B9) et en calcium :

  • Trois laitages par jour, en privilégiant les laitages légers,
  • Une portion d’aliment carné pour les apports en fer animal, bien assimilé,
  • Une tranche de foie par semaine, si vous l’appréciez, pour la couverture en fer et en acide folique (que l’on trouve aussi dans les légumes verts feuillus).
  • Une cuillère à soupe d’huile de colza et d’olive par jour pour les acides gras essentiels.

Un apport complémentaire en zinc et magnésium sera éventuellement prescrit par votre gynécologue.

La prise de poids pendant la grossesse est liée à plusieurs facteurs : formation du bébé (poids du fœtus, du placenta et du liquide amniotique), graisse corporelle et rétention d’eau tissulaire au niveau de la masse sanguine, des seins, de l’utérus et des membres inférieurs. Le bébé pèse sur le système veino-lymphatique et les œdèmes sont fréquents, responsables en grande partie du poids pris lors du dernier trimestre. Cette insuffisance veineuse peut être améliorée par un traitement médical et des mesures hygiéno-diététiques.

Je suis mes patientes pendant la grossesse et je les revois généralement un à deux mois après l’accouchement, voire à la fin de l’allaitement, afin de débuter un régime en douceur mais, même dès cette période, la maman peut concevoir un rééquilibrage alimentaire. L’allaitement est un mauvais prétexte pour une alimentation décousue. Bien au contraire, c’est l’occasion de reprendre son rythme avec une nourriture saine, à forte densité nutritionnelle.

Et si, malgré tous vos efforts, vous n’enregistrez qu’une perte de poids modérée, ne soyez pas contrariée ! Après l’accouchement, l’imprégnation hormonale persiste durablement et les résultats ne sont pas spectaculaires. Effectuez vos séances de rééducation postnatale et ne vous découragez pas. Vous avez entre six mois et neuf mois pour retrouver votre ligne de jeune fille. Seulement, n’attendez pas trop longtemps pour récupérer votre forme, il est toujours plus facile de perdre de poids dans la première année qui suit une grossesse. Vos nouvelles préoccupations familiales sont, certes, prenantes, mais quelques sacrifices valent bien une silhouette affinée !

Docteur en médecine, diplômée de nutrition et psychosomatique.

 

Ses ouvrages : « Mince ! Un régime créole »,  « La diététique créole : positiver, bouger et bien manger » et « Diététique  soleil »

Tu dois te connecter pour nous laisser un petit mot Login

Donne-nous ton avis

Pin It on Pinterest