Conseils Capillaires

Interview : L’Artiste Qui Peint

Par  | 

À la rédac, nous avons découvert avec plaisir le travail de Kathleen, une artiste capillaire. Elle travaille le cheveu naturel (sans rajout, ni extension) comme personne, pour que nous soyons toutes de belles princesses nubiennes.

Alors, aujourd’hui, je t’emmène un peu dans son univers…

© L'Artiste Qui Peint 2

© Kathleen, L’Artiste Qui Peint

Comment as-tu appris à tresser ?

En fait, je n’ai pas vraiment appris, j’ai compris le principe en observant ma sœur, qui me tressait jusqu’à l’âge de 16 ans, et par nécessité, car je me suis trouvée dans l’obligation de prendre soin de mes cheveux toute seule. Au début, ce n’était pas terrible, mais comme je refaisais mes cheveux toutes les deux semaines, je me suis améliorée et, petit à petit, j’ai laissé place à mon inspiration. Du coup, mes copines ont commencé à me solliciter. Durant mes études, cela m’a même permis d’arrondir mes fins de mois.

D’où te vient ton inspiration ?

C’est difficile à expliquer, mais je pense que cela vient d’abord de la culture africaine où, quelque part, nous sommes tous des sculpteurs dans l’âme, et simplement de mon imagination car, avant de faire une coiffure, je pars souvent d’un dessin. Mais comme mon travail se fait sur des cheveux naturels et que je n’utilise pas de rajout ni d’extension, je dois également tenir compte de la longueur et de la texture du cheveu pour réaliser mes créations.

© L'Artiste Qui Peint 3

© L’Artiste Qui Peint

Quel message veux-tu de faire passer à travers tes créations ?

Je souhaite les sublimer, que ces femmes prennent conscience de leur beauté, qu’elles puissent découvrir que le cheveu naturel est un bijou, une arme de séduction, et en aucun cas un fardeau.

As-tu un salon où l’on peut te trouver ?

Non, pas pour l’instant, mais qui sait… Je ne l’envisage pas actuellement car j’ai encore une activité principale qui me passionne. En ce moment, je travaille beaucoup pour des shootings, des défilés, ce qui me permet de laisser libre court à ma créativité.

Comment as-tu décroché tes premiers contrats ?

Je suis simplement allée au culot et j’ai proposé mes services pour des shootings. Puis il y a eu l’effet du bouche-à-oreille et, surtout, je n’ai pas laissé tomber, même lorsque c’était difficile. Maintenant, je suis pratiquement tout le temps bookée, et cela me permet de choisir les projets sur lesquels j’ai vraiment envie de travailler.

Tu as reçu un prix dernièrement ?

Oui. Durant le salon Boucle d’Ebène, j’ai gagné le concours Be Natural, ce qui me permettra de suivre une formation à l’École de Paris, qui ouvrira très prochainement.

 

© L'Artiste Qui Peint 4 © L'Artiste Qui Peint 6 © L'Artiste Qui Peint 8 © L'Artiste Qui Peint 10 © L'Artiste Qui Peint 12 © L'Artiste Qui Peint 5 © L'Artiste Qui Peint 7 © L'Artiste Qui Peint 12 © L'Artiste Qui Peint 9

 

Merci Kathleen et à bientôt.

 

N’hésite pas à nous dire ce que tu penses de ses créations en commentaires. Tu peux suivre L’Artiste Qui Peint sur :

1 commentaire

  1. Pingback: Cheveux crépus : Spécial coiffures de mariage | L6MAG

Tu dois te connecter pour nous laisser un petit mot Login

Donne-nous ton avis

Pin It on Pinterest